Des bourses majorées sont accordées sans distinction sociale, au mérite, au vu des résultats des étudiants poursuivant des études dans les filières dites prioritaires.
Le renouvellement des bourses majorées s’effectue jusqu’à obtention du diplôme pour la filière initialement prévue.
Les bénéficiaires d’une bourse majorée ne peuvent prétendre à aucune autre prestation que le versement de ladite bourse majorée.
Les bénéficiaires d’une bourse majorée s’engagent personnellement, par convention à servir en Polynésie française, dans le domaine correspondant aux études suivies.
Cet engagement prend effet dès l’obtention du diplôme initialement prévu.
Sa durée correspond au double du nombre d’années d’études en qualité de boursier bénéficiaire.
Le non-respect de cet engagement entraîne le remboursement des sommes perçues.
À défaut, ils doivent justifier par tout moyen de leur incapacité à remplir l’engagement personnel de servir en Polynésie française dans le domaine correspondant aux études suivies, le Président de la Polynésie française statuant au vu des éléments fournis par le bénéficiaire et après avis du ministère concerné conformément aux dispositions de l’article 21 du présent arrêté.
Un arrêté en Conseil des ministres, pris sur proposition conjointe du ministre chargé de l’enseignement supérieur et du ministre de l’emploi fixe chaque année les filières prioritaires concernées, le nombre de bourses pouvant être accordées dans chaque filière, ainsi que le niveau d’études requis pour bénéficier de l’allocation.
Les dossiers sont constitués auprès de chaque ministère concerné par une filière prioritaire. Le ministère concerné formule un avis sur l’attribution de la bourse et arrête un classement prioritaire des dossiers qui sont ensuite transmis à la Direction générale de l’éducation et des enseignements.
Si le nombre de candidats, postulant pour une même filière et répondant aux conditions de l’article 18, est supérieur au quota de bourses à octroyer, l’attribution se fera en fonction des quotients familiaux.
Les bourses majorées sont versées pour une période de 12 mois en fonction du calendrier correspondant au type d’études.
Leur montant mensuel varie entre 60 000 F CFP et 150 000 F CFP.
Un seul redoublement (ou équivalent) sera autorisé pendant toute la durée des études. Aucun changement d’orientation vers une autre filière, même retenue comme prioritaire, ne sera possible.
Le remboursement des sommes perçues peut être demandé en cas d’abandon en cours d’études. Un titre de recette est émis à l’encontre de l’intéressé au titre du présent arrêté et doit intervenir dans les quatre années à partir de laquelle l’aide a été octroyée. En cas d’abandon en cours de scolarité pour raison justifiée et dont l’assiduité aux cours est attestée par l’établissement, une remise gracieuse partielle ou totale peut être accordée sur la créance, sur production des justificatifs au service gestionnaire et après avis du ministère concerné par la filière prioritaire.
Sur demande du bénéficiaire, une expérience professionnelle hors de la Polynésie française pourra être autorisée par le ministre concerné dans la limite de 2 années après la fin des études.
Toutefois, pour les études hautement spécialisées requérant des formations postdoctorales en milieu spécialisé n’existant pas en Polynésie française, les bénéficiaires pourront faire l’objet de mesures dérogatoires, notamment dans le domaine des spécialités médicales et de recherche. Il appartiendra au ministre concerné par la filière d’études de se prononcer sur la demande de dérogation.
Dans un délai de 2 ans, suivant la fin du cursus scolaire ou universitaire, l’intéressé devra fournir à la direction générale de l’éducation et des enseignements une attestation d’emploi. De plus, il devra informer le service de tout changement d’adresse.
À défaut, il pourra être exigé le remboursement de toutes les sommes perçues au titre de la bourse majorée.

CAMPAGNE D’INSCRIPTION

Pour l’année universitaire 2021-2022 la procédure d’inscription est ouverte :

Du lundi 16 août 2021 au jeudi 30 septembre 2021

INSCRIPTIONS CLOSES !

Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter :

Madame LAI Christina

Gestionnaire bourses secondaires et majorées

Tél : 40 470 578

Mail : bmaj@education.pf

ATTESTATIONS D’ASSIDUITÉ
→ POUR LES ÉTUDIANTS BOURSIERS (sauf ceux inscrits à l’Université de la Polynésie française)

Le Pôle des bourses et des allocations d’étude (PBA) informe tous les intéressés de la disponibilité d’attestations d’assiduité pour des études à l’étranger ou Outre-mer, en métropole et dans le reste de l’Europe, ou encore en Polynésie française. Chaque attestation est déclinée en deux versions, correspondant aux deux semestres de l’année scolaire ou universitaire.

Les attestations  de présence aux cours et aux examens doivent parvenir aux échéances établies par le service gestionnaire :

  • à la Délégation de la Polynésie française à Paris (Cellule des Étudiants – 28, Bld St-Germain) pour les étudiants suivant des études en métropole et dans le reste de l’Europe, et mettre en copie par mail à bsup@education.pf
  • à la Direction générale de l’éducation et des enseignements, pour les autres étudiants.

À défaut, ces étudiants seront radiés de la liste des boursiers.

→POUR TOUS LES ÉTUDIANTS BÉNÉCIAIRES DU PRÊT D’ÉTUDE BONIFIÉ

Les attestations de présence aux examens doivent parvenir par mail à bsup@education.pf

À défaut, ces étudiants seront radiés de la liste des allocataires pour la rentrée prochaine.

DOCUMENTS À TÉLÉCHARGER :
SEMESTRE 1

 
SEMESTRE 2