Extraits du compte-rendu du Conseil des ministres – Mercredi 02 décembre 2020
[…]
Point d’étape du dossier « campus connectés » en Polynésie française
Le dispositif « Campus connecté » rebaptisé pour la Polynésie « Archipels connectés » est porté par l’Université de Polynésie française (UPF) et le Ministère de l’éducation, de la modernisation de l’administration en charge du numérique (MEA). Il répond à un besoin identifié d’une indispensable amélioration de l’accès à l’éducation, à l’enseignement supérieur et à la formation tout au long de la vie.
« Archipels connectés » doit ainsi permettre d’accueillir une vingtaine d’apprenants en simultané dans un site. Le financement idoine, avec un service support qui sera la Direction générale de l’éducation et des enseignements (DGEE), pourra s’élever pour chaque site jusqu’à 7,5 millions Fcfp, sur 5 ans pour chacun des sites labellisés par des financements PIA (programme d’investissement d’avenir). Cette somme doit correspondre à 40 % du budget du dispositif, les 60 % étant à la charge de la collectivité et de l’UPF. Des postes de travail virtualisés, géré par l’UPF, permettront l’accès aux ressources de l’enseignement supérieur. Des ordinateurs portables seront également acquis pour faciliter le nomadisme et le travail à domicile.

Ce projet se base notamment sur l’augmentation du nombre d’inscrits dans l’enseignement supérieur, et plus particulièrement d’étudiants issus des archipels, et ce, sans augmenter mécaniquement les places sur le campus universitaire ou au sein des lycées. Les impacts attendus sont de plusieurs ordres : d’une part sociétal, avec l’amélioration des taux d’accès à l’enseignement supérieur, à la réussite et à l’insertion professionnelle mais aussi la poursuite du maillage numérique indispensable au développement du territoire, d’autre part économique, avec le maintien des populations jeunes et/ou qualifiées dans les archipels, et enfin, écologique avec la limitation des mouvements inter-îles.
Le campus « Archipels connectés » va s’insérer dans le paysage de la formation déjà existant en Polynésie comme point d’accès à la carte des formations de l’enseignement supérieur français, et plus particulièrement de celle de l’Université de la Polynésie française et de son service de formation continue. L’objectif est d’ouvrir un premier campus connecté sur l’île de Raiatea, à la rentrée 2021.
La gouvernance de ce projet sera assurée par un comité de pilotage, un comité de suivi du projet, ainsi qu’un conseil pédagogique. Une visioconférence avec le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation a eu lieu le mois dernier, afin d’avancer sur la mise en œuvre de ce projet.
Campagne d’affichage sur la cybersécurité et la sécurité numérique au sein de l’administration
Le Service de l’informatique de la Polynésie française lance une campagne d’affichage sur la cybersécurité et la sécurité du numérique au sein de l’administration.
Cette campagne d’affichage fait suite à la première campagne de sensibilisation à la cybersécurité réalisée au format numérique (e-learning) et lancée en 2019 à destination de près de 7000 agents.
L’administration se veut moteur de la cyber-résilience de la Polynésie française, plus qu’essentielle en cette période de crise sanitaire. La protection et la confidentialité des données à caractère personnel des usagers est une priorité qui est indissociable de la dématérialisation des procédures administratives souhaitée par le Président.
La crise mondiale et les mesures de confinement accroissent considérablement les usages en termes de numérique. Les changements des modes de travail et de consommation imposés par cette période particulière ne doivent donc pas affecter notre vigilance. La cybersécurité est l’affaire de tous.
[…]
Subventions de fonctionnement en faveur d’établissements publics d’enseignement de la Polynésie française
Sur proposition de la Ministre de l’éducation, le Conseil des ministres a octroyé des subventions de fonctionnement en faveur d’établissements publics d’enseignement de la Polynésie française (EPEPF), selon les modalités suivantes :

Bénéficiaire Objet de la subvention Montant en Fcfp

Collège de Taravao

L’acquisition de matériels et de mobiliers pour équiper les bâtiments de la section de l’enseignement général et professionnel adapté (SEGPA) 8 682 376

Lycée Tuianu Le Gayic

Le remplacement des matelas de l’internat 3 928 076

 
[…]
Communiqué CM/PRLire ici 3 vues

Voir le fichier