Programmes 2016 adaptés à la Polynésie française pour les écoles maternelles et primaires (Cycle 1, 2 &3)

Le Ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur informe tous les intéressés de la parution des programmes 2016 adaptés à la Polynésie française pour les écoles maternelles et primaires (Cycles 1, 2 & 3)

Les documents sont téléchargeables directement en cliquant sur les liens ci-dessous :

En savoir plus...
Vue 299 fois
Vue 232 fois
Le guide Maeva 2016

Madame, Monsieur,

Soyez les bienvenus en Polynésie française : MAEVA

Vous avez été choisis parmi de nombreux candidats pour venir enseigner en Polynésie française.

Voici le guide MAEVA 2016 qui vous aidera à vous installer sur le territoire.

Merci, MAURURU

En savoir plus...
Vue 1773 fois
Nicole Sanquer-Fareata au collège de Hao

La ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, madame Nicole SANQUER-FAREATA s’est rendue le lundi 26 octobre sur l’atoll de Hao aux Tuamotu pour visiter le collège, et rencontrer l’équipe éducative et surtout les élèves. Elle avait d’ailleurs invité à cette occasion le Vice-recteur de Polynésie française, monsieur Jean-Louis BAGLAN.

La ministre a pu ainsi apprécier le travail au quotidien réalisé par l’ensemble des personnels administratifs, techniques et enseignants du collège. Elle également tenue à rassurer le chef d’établissement sur les travaux qui ont été inscrits sur la dotation globale d’investissement 2016. En effet, le collège a besoin d’une rénovation importante pour accueillir les élèves dans les meilleurs conditions, notamment les internes. Le climat scolaire est un axe fort de la politique éducative de son ministère, notamment dans les réseaux d’éducation prioritaire (REP+).

Cette visite a également été l’occasion de procéder à la remise des attestations de la formation aux premiers secours (PSC1) dispensée aux élèves grâce à la Fédération des Oeuvres Laïques (FOL).

HAO-2-300HAO-3-300

En savoir plus...
Vue 2 fois
Réussir à être parent aujourd’hui

Nos corps savent comment il faut s’y prendre pour faire un enfant matériellement, puisque ça n’a pas changé depuis la nuit des temps. Bien au contraire, aujourd’hui, faire grandir un enfant psychiquement, affectivement, culturellement, socialement, c’est une autre histoire. C’est beaucoup plus difficile qu’auparavant. 
Savons nous faire ? Peut-on apprendre ? Qui peut apprendre aux autres ? Nous donnerons des réponses à ces questions.
 Partout dans le monde, les contextes ont tellement changé que la permanence de base des cadres sociaux nécessaires pour grandir ou aider à grandir a disparu. Quand nous ne savons pas quel est l’avenir, tant pour nous-mêmes que pour nos enfants, comment faire pour donner la conviction aux plus jeunes qu’il y a un avenir enviable pour eux, et le sentiment profond que la vie vaut la peine d’être vécue, sans leur mentir ?
 En tant que parent, éducateur, professeur, adulte, comment faire pour aider les plus jeunes à chercher une place et à prendre place parmi les autres et dans la société où ils vivent, alors qu’ils font chaque jour l’expérience d’une société qui les ignore, alors que pour développer le désir de grandir il est indispensable de se sentir attendu par les parents, les éducateurs, les ancêtres, les instances qui dirigent la société ?
 Dans nos environnements bien changeants et complexes, dont les repères établis antérieurement ne sont pas suffisants pour les déchiffrer et s’y orienter, bien plus encore, quand les parents ont changé de pays, il est possible toutefois de réussir à être parent, éducateur, professeur, etc. Nous dirons comment. Certes, une soirée ne suffit pas, mais nous dirons comment continuer ce travail de construction du « devenir parent ». C’est important pour les enfants que nous avons décidé d’avoir.
 Cette conférence à laquelle nous vous convions, sera suivie d’une discussion ; elle donnera des pistes pour comprendre et pour l’action. Elle se tiendra en trois temps, le premier temps avec tout le monde, puis, le deuxième temps sera organisé pour approfondir et réfléchir utilement avec l’ensemble des participants, aussi, les échanges qui suivront la conférence auront lieu en petits groupes, afin que chacune et chacun puissent participer selon son choix. Enfin, lors d’un troisième temps, bref, nous dirons comment il faut s’y prendre pour continuer.
 Cette rencontre sera introduite par
 Lucien HOUNKPATIN et André SIROTA

CONFERENCE GRATUITE ET OUVERTE A TOUS

Mardi 10 novembre 2015 à l’UPF 17h30

En savoir plus...
Vue 5 fois
Séminaire des personnels d’encadrement

La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, de la jeunesse et des sports, Nicole Sanquer-Fareata, et le Vice-recteur, Jean-Louis Baglan, ont ouvert, mercredi matin, le séminaire des personnels d’encadrement au lycée hôtelier de Punaauia.

Les chefs d’établissement et leurs adjoints des 35 collèges et lycées, ainsi que les 15 inspecteurs de l’éducation nationale du 1er degré ont été invités à s’inscrire dans une logique de performance, plus exactement dans une dynamique de pilotage des politiques publiques, à travers des notions de diagnostic d’établissement ou de circonscription, et de contrat d’objectifs.

En savoir plus...
Vue 12 fois
Vue 13 fois
Nicole Sanquer-Fareata fait le point sur les Aires Marines Educatives

La ministre de l’Education et de l’enseignement supérieur, Nicole Sanquer-Fareata, a dressé, lundi matin, à la Présidence, le bilan de la première année d’activité des Aires Marines Educatives (AME) aux Marquises.

La ministre était accompagnée d’un représentant de la section des îles Marquises à l’Assemblée, Joseph Ah-Scha, du représentant de la communauté de communes des Marquises et maire de Tahuata, Félix Barsinas, du chef de projet « UNESCO Marquises », Pascal Erhel Hatuuku, ainsi que de la chef de l’Agence des Aires Marines Protégées (AMP), Sophie-Dorothée Duron.

Lire la suite sur le site de La Présidence de la Polynésie française

En savoir plus...
Vue 4 fois
Formation des professeurs d’économie-gestion

La ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur, madame Nicole Sanquer-Fareata, a ouvert ce vendredi matin une rencontre entre l’inspection générale de l’éducation nationale, groupe économie-gestion, et des professeurs de baccalauréat professionnel, option gestion-administration (bacPro GA), ainsi que des chefs d’établissement concernés dans les locaux de l’école normale.

Le BacPro GA a été ouvert à la rentrée d’août 2012 en classe de seconde, pour succéder au BacPro secrétariat et au BacPro comptabilité. Le BacPro GA sera délivré pour la première fois cette année en Polynésdie française à la session 2015.

Lire la suite sur le site de La Présidence de la Polynésie française

En savoir plus...
Vue 2 fois
La ministre de l’éducation reçoit une mission de l’inspection générale de l’éducation nationale

La ministre de l’éducation et de l’enseignement supérieur, madame Nicole Sanquer-Fareata, a reçu monsieur Didier Michel, inspecteur général de l’éducation nationale (IGEN), du groupe économie-gestion.
L’inspection générale de l’éducation nationale (IGEN) est un corps placé sous l’autorité directe du ministre de l’éducation nationale. Composée de 14 groupes disciplinaires et de spécialité, elle assure une mission permanente de contrôle, d’étude, d’information, de conseil et d’évaluation.

Lire la suite sur le site de La Présidence de la Polynésie française

En savoir plus...
Vue 5 fois