Extraits du compte-rendu du Conseil des ministres – Mercredi 23 septembre 2020
[…]
Construction du lycée de Moorea : partenariat entre la Polynésie française et l’AFD pour le financement d’une étude sur la qualité environnementale du bâtiment
La ministre de l’éducation, de la modernisation de l’administration, en charge du numérique (MEA) souhaite une élévation générale du niveau des élèves de Polynésie française. Une amélioration sensible du cadre de vie et de travail en établissement est propice à un meilleur apprentissage des élèves, et offre également de meilleures conditions de travail aux personnels que sont notamment les enseignants.
Ainsi, la ministre de l’éducation souhaite lancer sa démarche de constitution d’un patrimoine bâti à plus haute qualité environnementale afin de pouvoir répondre à cet objectif, mais également à d’autres objectifs comme limiter l’impact environnemental global des projets du ministère, optimiser les consommations en énergies primaires ou encore une meilleure intégration des projets dans leur environnement.
Le projet du Lycée de Moorea est né de la volonté de créer un lycée d’enseignement général et professionnel sur l’île de Moorea, ce qui n’existe pas pour l’heure sur l’île. Ce lycée sera conçu et construit en intégrant une approche environnementale au sein de son programme technique détaillé.

Le ministère de l’éducation a ainsi pour objectif que cet établissement soit conforme dès son ouverture à la future réglementation thermique du Pays, favorise la mise en place des énergies renouvelables, améliore le confort global des utilisateurs, améliore la qualité des matériaux mis en œuvre et la protection solaire, en isolant les ouvrages afin de diminuer les coûts de fonctionnement, tout en faisant en sorte que du bois local issu de la forêt de pin du domaine d’Opunohu soit utilisé pour sa construction.
L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) et l’Agence française de Développement (AFD), ont été sollicitées et ont favorablement répondu à la demande de participation au financement de ce type de mission novateur dans le monde de la construction en Polynésie française. Avec l’accord du Haut-commissariat de la République en Polynésie française et la validation de la Direction générale des Outre-mer (DGOM), l’AFD consent au ministère de l’éducation, de la modernisation de l’administration, en charge du numérique (MEA) une contribution financière via le Fonds d’AMO équivalent Fonds Vert pour le Pacifique pour cofinancer une étude sur le sujet.
La convention prévue a ainsi pour objectif de définir les modalités de partenariat entre l’AFD et la Polynésie française pour le financement d’une étude sur la qualité environnementale du bâtiment dans le cadre du projet de construction du lycée de Moorea. Il est notamment prévu que l’AFD accompagne le financement de la mission à hauteur de 35% du montant total hors taxes du marché, dans la limite de 8 412 888 Fcfp HT. La signature de cette convention conclura la mise en application de cette démarche novatrice, au service de la construction d’un établissement modèle et pilote pour les années à venir.
[…]
Communiqué CM/PRVoir ici 6 vues

Voir le fichier